Happé par le vide

Cela fait maintenant bien longtemps que je n’ai pas émis de nouvelle transmission, un an et sept mois pour être exact.
Le vide s’est emparé de moi, à la dérive sans aucune volonté, à quoi bon essayer de continuer ce voyage, au rythme de un saut par mois …

C’est alors que ce vide m’a recraché:  « F*** l’extrême bordure de la galaxie, c’était vraiment une idée à la c** ! »

Moteur plein gaz, mon Anaconda vrombi comme il ne l’avait plus fait depuis bien longtemps, ramené à la vie avec son commandant, direction la fin et le début de tout.

Résultat, plus de 30 000 AL en trois jours, m’y voici à l’heure où je vous parle, enfin de retour dans la bulle humaine.

 

Un an et sept mois plus tôt ...

Voici les ultimes clichés qu’il me restait à vous partager.

Il y a une certaine poésie dans ce paysage onirique dépourvu d'étoiles, plongé dans le brouillard.
Comme à l'accoutumé, grillage de saucisses incoming !
J'adorerais toujours autant ces boules café crème.
La représentation même de ce voyage, seul perdu dans un ciel sans étoile, voie lactée au loin.
Ces incroyables geysers jaune citron font de se paysage quelque-chose de surréaliste.

Je me souviens avoir passé des heures à tourner autour de ces deux astres à anneaux afin d’y trouver les meilleurs clichés, un endroit magnifique. Assez proche de son étoile il y règne une luminosité toute particulière.

Première fois que je voie trois minuscules planètes aussi proches les unes des autres, sans compter ces magnifiques montagnes bleutées sur l’un de ses astres. Qui ne rêverait pas d’habiter un monde ou se lève deux lunes à l’horizon.

Fin du voyage

Me voici de nouveau chez moi, après un voyage ayant débuté il y a plus de trois ans, un voyage long, éprouvant, aride et que je ne conseil à personne. ( avec désormais une phobie pathologique du minage en SRV )

Me voici de nouveau dans un système habité, après tout ce temps à ne faire qu’explorer, on en est totalement déboussolé, tout à changé autour de moi, plus rien n’est comme avant, c’est comme redécouvrir un nouvel univers et ça en est exaltant.

Tout ce qui m’entour est à redécouvrir et à refaire !

 

La première chose a été bien sûr ce fameux Fleet Carrier que l’on peut désormais se procurer !

J’ai donc commencé par reprendre mes marques par là, me lançant dans une petite carrière de mineur d’astéroïdes. Réapprenant les bases et me refamiliarisant en même temps avec la civilisation.

Et me voici désormais l’heureux possesseur d’un nouveau vaisseau dans ma flotte, une nouvelle maison, un port d’accroche toujours à porté,  le « Mélopé » !

Je sent qu’avec ce petit bébé, nous allons en faire de belles découvertes !

Je ne désire plus qu’une chose désormais, prendre tout le temps qu’il me faudra pour me réhabituer à la civilisation.

Une fois fait je repartirais alors en exploration, mais cette fois on arrête les idées moisies, ce que je veux c’est flâner me faire plaisir et parcourir mes chers nébuleuses, le tout sans aucun objectif !

 

A bientôt commandants, un jour dans une nouvelle transmission, un nouveau voyage, 

Roadmap