Quelques nébuleuses et on repart

Que d’AL parcourus ces dernières semaines, la route fut longue et je n’ai pas cherché à comprendre, sautant d’une étoile à neutron à une autre prenant juste le temps de scanner quelques systèmes par ci par là pour se dédouaner de tout ce que l’on aurait pu louper.

Skombuia ZT-A e467

Endroit incroyablement étrange, entouré par la nébuleuses au côté organique et sur une planète aux couleurs improbables.
On se sent comme un intru dans ce type de décor atypique, mais cela comble toujours autant ma curiosité.

Sur la route je suis passé par cette magnifique nébuleuse planètaire aux couleurs toujours aussi improbables, pas grand chose à voir jusqu’a ce que je tombe sur cette planète magnifique, aux couleurs lavandes, comme si l’on avait jeté un pot de peinture stellaire, comme un coulis de crème à la myrtille.

Colonia

C'est parti pour la vente de données !
Mon petit anaconda entièrement remis à neuf, ça fait plaisir de voir de nouveau sa peinture.

Enfin arrivé, toujours la petite peur au ventre quand on s’approche d’une station après des mois de voyage, la peur de perdre toute ses données, de se faire attaquer, ou tout simplement de se cracher dans la station par manque d’habitude.
Toujours est-il que une fois rentré dans le hangar on se sent en sécurité, de quoi passer un bon moment à vendre ses données, 170 millions de crédit en plus, même si ce n’est pas l’objectif, ça fait toujours plaisir !

Bon bah on répare, et on repart d’où on vient !

Kyloaln GR-W E1-5394 Nebula

Une belle petite fraise sous une voie lactée, miam.
Toujours un plaisir de s'amuser avec les déformations visuelles d'un trou noir.

Dumbaa XJ-R E4-5596

Quelle vue impressionante, à la croisée des couche d'étoiles.

Cette nébuleuse sur le chemin du retour fut une découverte magique, placée à l’endroit qu’il faut pour faire apparaître les différentes strates d’étoiles de la galaxie, une impressionante pyramide d’étoile fait alors son apparition.

Belle planète au pelage léopard .

C’est toujours un moment féerique que de naviguer au centre de ce type de nébuleuse planétaire, c’est comme voguer sur un ciel turquoise.

Myumbe PI-S E4-176 Nebula

Cet univers est tout simplement magnifique quand on prend le temps de le regarder.
Ce type de nébuleuse donne toujours des couleurs enchanteresses.

Il ne faut pas grand chose au finale pour trouver de la beauté en exploration, juste s’arrêter et prendre le temps de s’émerveiller, rien de spectaculaire dans cette nébuleuse, seulement un nuage aux teintes rosées, tel une barbe à papa de l’espace.

Eoch Grea AA-A H188

Et nous y voici, normalement la dernière nébuleuse avant bien longtemps. En tout cas, je me serais fait plaisir sur cet aller-retour, le plein de belles images, les yeux qui pétillent encore de toutes leurs couleurs, le vide des abords de la galaxie m’attendent. Chaque chose doit avoir une fin et j’irais jusqu’au bout de ce voyage, peut importe le temps qu’il me faudra.

A bientôt pour une prochaine transmission !

Roadmap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *