Une pause bien méritée

Comme le dit une vieille expression terrienne dont personne ne comprend plus trop le sens, j’ai « plié les gaules ». 

Une fois arrivé à la moitié de mon voyage, j’en ai tout simplement eu mare, j’ai posé mon vaisseau sur la première planète venue, j’ai coupé le moteur, sorti le transat, la glacière, les bières  et je me suis fait grillé quelques saucisses lyophilisées.

Plus rien à faire des restes de l’univers, je suis resté comme ça pendant un bon moment, à jouer à quelques jeux retro sur ma console holographique, lire quelques livres et glander.

C’est seulement il y a de cela quelques semaines, après avoir remarqué que ça commençait à sentir le fennec dans le vaisseau que je me suis dit qu’il était temps de faire quelque chose. Après avoir fait le vide d’air à tour de rôle dans les différents compartiments du vaisseau, j’ai remis le moteur en route, enfilé mes spatiaux-tongues, ma belle tenue spatiale moulante, et mis les gaz !
En avant la deuxième moitié des abords de notre belle galaxie nous attend !

En avant toute !

2018-07-02 07_41_17-Elite - Dangerous (CLIENT)
Quoi de mieux que de commencer par une belle géante en orbite à quelques SL de son soleil.
2018-07-02 19_10_28-Elite - Dangerous (CLIENT)
J'adore ces géantes barbe à papa, une vraie gourmandise.

Petites merveilles

La reprise du voyage n’a pas été sans ma Némésis, le farming intensif de jumponium, et pour cela une seul solution, chercher une planète avec des bons taux d’Yttrium, de Polonium et d’Arsenic, sans ça impossible de continuer à parcourir la limite de notre voie lactée.
C’est en scannant à tout va les géantes avec pas mal de lunes que je suis tombé sur ces petites merveilles.

Mon radar me signalait des geysers de magma sur cette immense montagne, malheureusement, après des heures de recherche, impossible de les trouver. Dommage, mais ce sera pour une prochaine fois !

Sur la route

1, 2, 3, Soleil !
Il y a vraiment pire comme cadre pour miner.
2018-07-18 07_35_07-Elite - Dangerous (CLIENT)
J'aime toujours autant ces planètes à l'atmosphère de violette, elles ont quelque chose de magique.

Ca fait du bien de reprendre la route, ça commençait à me manquer, mais il faut savoir de temps à autre faire une pause, surtout avec ce type de voyage… les confins de la galaxie.

En tout cas ce début du bras du Centaure est assez surprenant, la zone densément peuplée d’étoile est très proche de celle parcourable qu’avec jumponium qui quand à elle est beaucoup moins large, rien à voir avec l’autre partie de la galaxie.

Sur ce je reprend ma route, une grosse part de voie lactée m’attends, et comme tout le monde le sait, c’est toujours sur les bords qu’on trouve le plus de crème !

A bientôt pour une prochaine transmission.

Une pause bien méritée
Dans 1 mois, ça fera 1 an en exploration, on va sortir le champomy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *