Mi-Parcours

Pendant qu’au moins 20% de mes capacités sont mobilisées à miner, avec le reste je vous encode ce petit message, comme une bouteille à la mer dans ce vaste océan d’étoile.

Durant ces dernières semaines j’ai continué mon ascension du bras du centaure,

Sur la route


Des plaines sur un coulis de fraise, des montagnes à la myrtille, sous la surveillance d’une boule café-crème, un délice pour les yeux.

 


C’est devant des systèmes comme celui-ci que je repense à cette planète découverte dans la zone de scoope de son étoile, et que j’espère en retrouver une autre un jour.

 

 


Une géante gazeuse bien proche de son étoile, de quoi donner des couleurs magnifiques.

 


J’adore ces géantes aplaties et me languis toujours de trouver encore mieux.

Quel magnifique paysage que cette planète, on dirait la palette d’un peintre y mélangeant délicatement ses couleurs.

Arrivé à la jonction entre le bras du Centaure et celui du Sagittaire, j’ai alors continué ma route tout droit en direction d’une petit merveille colorée, un simple petit nuage de gouache violette qui m’attendait au loin, avec un cadeau à l’intérieur.
J’ai ainsi peut à peut quitté les abords de la galaxie, et quel bonheur de ne plus utiliser de jumponium à chaque saut, on en comprend plus ce qu’il se passe, et ce sans avoir à regarder la map galactique en permanence, c’est assez reposant comme impression, ça faisait longtemps.


Pyrie Eurk QX-U e2-0

Que ça fait du bien de se retrouver de nouveau dans une nébuleuse, être à l’intérieur d’un nuage de coton, entouré de cette douce et apaisante lumière violette, parfait pour recharger ses batteries.

Petite cerise sur le gâteau, j’avais rendez-vous avec un ami qui était pas loin, le Cmdr Suny, on s’était donné rendez-vous à proximité de la nébuleuse, de quoi passer de bons moments ensemble, un peut de course en SRV, un petit apéro et quelques saucisses à faire griller, que demander de plus.

 


Après cette petite interlude bien agréable, j’ai alors repris ma route en sens inverse reprenant ma route là où je l’avais quittée, et remontant ainsi désormais le bras du Sagittaire, et ce pendant un très long moment à partir de maintenant.

Toujours est il qu’après pas mal de jours de routes, m’y voici, le point le plus au nord de la galaxie, OEVASY SG-Y D0:

Je suis à la moitié de mon voyage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *