Cygnus X-3

Ca fait du bien un petit Martini !

A l’heure où je vous parle je m’apprête à quitter Jaques Station, certes ça fait un sacré détour sur mon chemin, mais j’avais envie d’aller boire un verre dans un bar.
Et puis il faut toujours savoir se faire plaisir après une tâche rondement menée.

En effet, depuis ma précédente transmission j’ai continué ma route remontant l’extrémité de notre belle voie lactée, a grand coup de jumponium je me suis faufilé petit à petit vers mon objectif : Cygnus X-3


Road to Cygnus


Une simplicité de toute beauté

 


Jolie petite Tellurique à anneaux, et premier à la contempler.

 


Un petit lever de soleil

 


Ce type d’anneaux continu toujours à m’émerveiller

 

 


Un jour peut être …

 


Jaques Station

Le chemin fut tortueux mais pas sans récompenses, c’est un exercice auquel on prends goût de chercher son chemin dans un nombre très limité d’étoiles, rythmé par la recherche de jumponium et le nez rivé sur sa carte galactique.
C’est une expérience d’exploration à part, dans un ciel sans étoiles, à la limite de notre galaxie, paisiblement entouré par le vide, chaque découverte en est d’autant plus belle.
C’est donc avec grand plaisir que j’ai pu contempler Cygnus au loin, ce micro-quasar encore trop éloigné pour nos réacteurs, avec la satisfaction du travail accompli je me suis dis que c’était l’occasion d’aller fêter ça, et quoi de mieux pour ça que de faire un saut à Colonia !

Je n’ai eu qu’a mettre mon plus beau caleçon, direction la première entrée pour une autoroute à neutron, et m’y voici.

J’avoue que la transition fut assez violente, plus j’approchais du centre, plus le ciel se remplissait d’étoile accompagné d’un sentiment d’oppression assez palpable.
Avant de me poser à jacques station, j’an ai profité pour aller m’acheter un tout nouveau module de réparation, en espérant ne pas avoir à trop l’utiliser mais il faut savoir rester prudent.
J’en ai aussi profité pour vendre mes données d’exploration, et quelle ne fut pas ma surprise, 100 million de crédit de gagné avec cette seul étape de voyage, il va falloir que je pense à faire un don à Explorateurs sans frontières !

 


Bon bah les glaçons ont fondu, je crois qu’il est temps d’y retourner, des tas de merveilles attendent d’être découvertes, il s’agirait de pas les faire attendre !
A bientôt pour une prochaine transmission !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *