HYUQU AA-A H7

C’est idéale pour faire surchauffer un vaisseau un bon trou noir, avec cette chaleur on se croirait à la plage, sans le sable et sans l’eau.
J’aurais pu monter le chauffage manuellement, où passer prés d’un soleil, mais la vue ne serait pas la même, allongé dans un transat au milieu de ma cabine de pilotage, à vous transmettre les images de mes découvertes.


Sur la route

Après ma sortie de GREEROI AA-A H3, j’ai donc continué ma route tranquillement sur le chemin du retour, je suis alors tombé sur cette belle petite boule de glace avec des anneaux magnifiques.

Une belle dame entourée par deux copines veillant sur elle au loin.
 

Au détour de ma route, j’ai croisé quelques nébuleuses planétaires, voici un petit cliché de l’une d’elles.

 
Ou est le levé de soleil quand on est pris entre deux étoiles.

 


HYUQU AA-A H7

Je suis alors arrivé à ma destination suivante, une belle nébuleuse de couleur violette, celle-ci était riche en systèmes avec de nombreuses planètes à visiter, de quoi passer quelques jours sous un ciel de clair de lune.

Devant des paysages aussi beau, les mots sont surfait, il suffit d’apprécier.
 
 


SCHEAU BLI AA-A H154

Après cette interlude de rêverie, je suis alors reparti vers ma destination suivante, une nébuleuse de couleur rouge.
J’y ai trouvé quelques belles images à rapporter mais ce ne fut pas sans mal, cette nébuleuse est très riche en nombre de système, mais une grande majeur partie n’abritent rien d’autre que des étoiles, celles-ci ayant fait le vide complet autour d’elles.

Comme toujours en exploration, il y a la connaissance, l’habitude, mais surtout la chance, comme celle d’atterir exactement là où il faut pour obtenir ce cliché.

Il suffit de suivre la ligne.
 
Je reste toujours ébahi devant ce type de paysage, simplement paisible et beau, sous un dégradé de couleurs.

 


Suite à cette dernière nébuleuse j’ai alors repris ma route, croisant quelques Wolf-Rayet et trou noir, le dernier en date étant celui d’où je vous parle, un bon ptit coin pour faire un brake et vous transmettre ces quelques lignes.

Chaque chose a une fin il paraît, il va être temps de repartir vers d’autres merveilles.

Faudrait que j’aille voir un VRP de Faulcon DeLacy à mon retour, je serais pas contre un poste de pilotage convertible en transat … quoique, une dernière petite sieste en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *