The End ?

Chaque chose a une fin il paraît, ceci sera la dernière entrée de ce voyage.

Après mon départ de Hawking’s Gap, je me suis dirigé vers Eta Carina, J’avais déjà visité cette nébuleuse durant un précédant voyage, et j’avoue que cela est plaisant de retourner dans un lieu familier. Cela est même assez drôle, pendant un court instant en pénétrant dans un système, je n’ai pas compris pourquoi je voyais le nom de l’étoile affichée sur mon radar, avant de réaliser que j’étais déjà passé par là. J’en ai profité pour visiter tous les systèmes que j’avais loupé pendant mon précédant périple.

Nébuleuses

 

Je me suis alors ensuite dirigé vers la nébuleuse de la statue de liberté, nom un peut pompeux m’est avis, mais malheureusement je n’y ais rien trouvé de bien mirobolant, j’ai alors continué ma route comme prévu en direction de quelques nébuleuse planétaires.

Une belle petite Wolf-Rayet qui donne de magnifiques couleurs.
  
 


Ruines

Tant de découvertes ont été faites pendant que j’étais perdu au loin, il était temps de rattraper ce retard.
Après ce dernier petit passage nébulaire, j’en ai alors profiter pour aller admirer quelques ruines aliens.

 
Je me demande si ça se mange.
 


Un ptit bout de chemin

Je viens d’atterrir à BlackStation en un seul morceau après 5 mois de voyage, perdu dans l’espace.
C’est le plus beau et le plus long voyage que j’ai accompli jusque là.

J’y ai vue des choses magnifiques, perdu au plus bas de la galaxie dans un monde ou tout n’est que lumière ou obscurité, passant à l’ambiance apaisante du centre de notre voie lactée, ou encore au plus loin de toute chose, dans la solitude de BeaglePoint.
J’ai traversé des nébuleuses de toutes les couleurs, perdu dans ces somptueux nuages de matière, passant d’un ciel enflammé à une nuit apaisante. J’ai parcouru l’espace inlassablement, découvrant des originalités astronomiques, des géantes aux orbites improbables, des planètes si proche de leur soleil qu’on ne peut les approcher, et des astres aux anneaux titanesques.

Notre galaxie est belle, et elle n’attend que vous, alors perdez vous au loin.

Ici s’achève ce voyage,


Et bah, 3500 clichés pris pendant ce voyage, je crois que mon ordinateur de bord va exploser.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *